lundi 5 mars 2012

Grossesse et la cholestase gravidique

Parce qu’on ne nous en parle pas assez voir pas du tout, je partage cette petite expérience qui aurait pu avoir de fâcheuse conséquence !

Qu'est ce que la cholestase gravidique ?
On appelle aussi cette maladie « la gratte » ! « C'est une maladie qui touche les femmes lors du troisième trimestre de la grossesse.
Elle est très rare en France, ne touchant que 1 sur 10000 grossesses. C'est pour cette raison qu'elle demeure méconnue du grand public.
Comme son nom l'indique, c'est une maladie qui touche le foie de la mère. »

Symptomes :
La gratte comme disent certaines sage-femmes, c'est-à-dire la peau qui gratte, sur tout le corps, avec des pics aux jambes, pieds, mains. Ces sensations de grattements s'accroissent la nuit, empêchant souvent les femmes enceintes de dormir. Moi perso c'était l'horreur, ca me grattait jusque sous la plante des pieds, et rien ne me soulageait! Je n'en dormais presque plus!
Dans les cas les plus graves, la mère peut développer un ictère. Sa peau prend alors une coloration jaune.
Des selles décolorées (foie qui fonctionnel mal) ou/et des urines foncées (concentration de bilirubine dans le sang) peuvent également être un signe de cette affection.
A noter que parfois, rarement, il n'y a aucun symptôme. Aussi, des bilans hépathiques devraient être effectués régulièrement pour chaque femme enceinte.

Conséquences 
Pour la mère
Outre la fatigue provoquée par les grattements qui l'empêchent souvent de dormir, elle risque de développer une jaunisse si le taux de bilirubine devient trop élevée. Cependant, il n'y a pas de risque létal et l'accouchement va, à plus ou moins brève échéance, faire disparaître la maladie.

Pour le foetus
Le premier risque encouru par l'enfant est la prématurité, surtout en cas de cholestase précoce.
Le deuxième risque est la mort in utero. Heureusement, ces morts sont relativement rares mais impliquent que la maladie soit prise au sérieux par le personnel entourant la mère atteinte de la cholestase gravidique. Ces morts arrivent après la 37eme semaine de grossesse, quel que soit la perturbation du bilan hépatique. Ce risque implique le déclenchement du travail avant la 38eme semaine pour toute femme enceinte atteinte de la cholestase gravidique.
Donc sachez le, si vraiment ca vous gratte énormément au point de vous empêcher de dormir, allez à la maternité, cela peut être une cholestase, et si tel est le cas, vous serez pris en charge en conséquence (traitement ou déclenchement). Moi les médecins n'ont pas voulu prendre de risque et m'ont déclenché à 39SA + 2jours!


source http://cholestasegravidique.free.fr/

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 commentaires:

  1. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien sur les différents sites où j'ai été me renseigner ils parlent toujours de maladie!
      Et a vrai dire avant qu'on me parle de la cholestase gravidique je ne savais même pas que ca existait!

      Supprimer
  2. La cholestase gravidique est un peu méconnue par de nombreuses personnes et pourtant j'ai déjà vu de nombreux cas. Cette information va surement aider de nombreuses femmes.

    RépondreSupprimer